En l’an 808…

L’origine du culte dédié à Notre-Dame du Roncier remonte au haut Moyen Age. Sans doute en l’an 808. Il repose sur une tradition écrite pour la première fois par un carme du Prieuré de Josselin, le père Isaac de Jésus Maria, dans son histoire du pèlerinage, publiée en 1666.  L’auteur relate ainsi les faits :

 » Longtemps avant que la ville de Josselin fut bâtie comme la supérieure du Comté de Porhoët…, il arriva qu’un laboureur cultivant la terre où est maintenant l’église Notre-Dame, et coupant des ronces avec un faucillon que l’on voit aujourd’hui suspendu dans la voûte de l’autel, fit l’heureuse rencontre d’une « image » de Notre-Dame dans un lieu rempli de ronces, d’où vient qu’elle est nommée Notre-Dame du Roncier ».

 

Le laboureur plaça la statue chez lui, mais elle revint d’elle même au lieu de sa découverte. L’évènement s’étant produit à plusieurs reprises, l’évêque d’ALETH (Saint-Malo-de-la-Mer) autorise qu’on lui rende un culte. La fille du laboureur, aveugle née, retrouva la vue. La nouvelle se répandit et, très vite, les pèlerins accourent au sanctuaire.

2019-02-10T20:46:40+00:00